Testo della canzone Granada (Lacrim), tratta dall'album Lacrim

Granada - Lacrim

J'vois le soleil qui me brûle
Par la fenêtre, j'attends la froideur du soir
Putain quelle life
Plus de mille traîtres
En moins de dix ans, j'y crois pas
Mais j'ai la confiance du papa
Y'a des cicatrices qui ne s'effacent pas
Il y a les hyènes qui veulent t'empêcher de manger
La mort est belle
Que si ton pote va te venger
Tu sais, je fais du sale et je vends
Je roule dans les bolides allemand
Elle dit qu'elle t'aime et tu sais qu'elle ment

Faire couler le sang l'ami
Pas besoin de ça
Faire le bien dans ma famille
J'veux que tu saches, j'ai toujours agis pour toi
Avant d'espérer pour moi-même
Et Dieu m'a sauvé car il sait très bien que pour toi
J'aurai sauté de la falaise

Je tourne en rond dans ma cellule avec un balai
Finir mes jours, un sac de sous, seul dans un palais
Non, non c'est pas pour moi
J'voulais voir grandir les gosses
Mais t'sais que j'ai pas le choix, des choses hors de prix
Oublie ta monnaie

Viens le soir, je me lève
Je fais une croix sur mes rêves
Dès que je sors, les condés
Je peux même plus les compter
Je fume la kush, j'ai du biff
Passé dix fois devant le greffe
Je les vois bander devant ma caisse
En plus de ça, ma meuf est fraîche

Des amis qui m'ont craché dessus
Oui, combien c'est moche
T'as plus personne, tu parles au mur
Plus rien dans les poches
Toujours respecté
Pas lancé le mot qui le rendrai mal à l'aise
T'es pas le plus balaise
T'as p't-être besoin d'aide

Rêve de sang dans la nuit
P't-être le prochain virage va m'enlever la vie
Dehors cœur noir, le blanc pour ma famille
Guapa yo tengo vida de folie
Dieu vit, dedans c'est les flammes
Du sang, de l'or et des larmes
La pomme, les hommes et les femmes
Dans ce monde tout a un prix

Une p'tite lambada
J'ai pas le vécu de Montana
Parti de rien, condamné à tout perdre
Tout niquer, j'appelle ça remontada
Se yo te quiero tú sabes
Yo tener a mi hermosa
Je dois faire du biff
Monter les miens jusqu'à la main

Viens le soir, je me lève
Je fais une croix sur mes rêves
Dès que je sors, les condés
Je peux même plus les compter
Je fume la kush, j'ai du biff
Passé dix fois devant le greffe
Je les vois bander devant ma caisse
En plus de ça, ma meuf est fraîche

Viens le soir, je me lève
Je fais une croix sur mes rêves
Dès que je sors, les condés
Je peux même plus les compter
Je fume la kush, j'ai du biff
Passé dix fois devant le greffe
Je les vois bander devant ma caisse
En plus de ça, ma meuf est fraîche



Credits
Writer(s): Lacrim, Mehdi Ribati, Haitame Kasmein
Lyrics powered by www.musixmatch.com

Link

Disclaimer: i testi sono forniti da Musixmatch.
Per richieste di variazioni o rimozioni è possibile contattare direttamente Musixmatch nel caso tu sia un artista o un publisher.

© 2021 Riproduzione riservata. Rockol.com S.r.l.
Policy uso immagini

Rockol

  • Utilizza solo immagini e fotografie rese disponibili a fini promozionali (“for press use”) da case discografiche, agenti di artisti e uffici stampa.
  • Usa le immagini per finalità di critica ed esercizio del diritto di cronaca, in modalità degradata conforme alle prescrizioni della legge sul diritto d'autore, utilizzate ad esclusivo corredo dei propri contenuti informativi.
  • Accetta solo fotografie non esclusive, destinate a utilizzo su testate e, in generale, quelle libere da diritti.
  • Pubblica immagini fotografiche dal vivo concesse in utilizzo da fotografi dei quali viene riportato il copyright.
  • È disponibile a corrispondere all'avente diritto un equo compenso in caso di pubblicazione di fotografie il cui autore sia, all'atto della pubblicazione, ignoto.

Segnalazioni

Vogliate segnalarci immediatamente la eventuali presenza di immagini non rientranti nelle fattispecie di cui sopra, per una nostra rapida valutazione e, ove confermato l’improprio utilizzo, per una immediata rimozione.