Testo della canzone Ecorché Vif (Hayce Lemsi), tratta dall'album Ecorché vif

Ecorché Vif - Hayce Lemsi

J'attendrai pas qu'tu prennes la confiance pour te rappeler à l'ordre
J'ai pas attendu qu'on me dise de faire du rap pour rapper à mort
Alors ferme ta gueule et écoute-moi
J'fais pas mon mea culpa
Les larmes les plus amères sont celles qui n'coulent pas
Ali La Pointe, Kunta (écoute-moi)
J'suis d'la vieille école, j'suis un ancien, j'ai été en chien
Endommagé par les temps plein d'une vie sans lendemain
Joue les nobles avec ton pognon
J'marchais avec un tard-pé, tu savais pas épeler ton prénom
T'sais pas combien de larmes de sang j'ai chialé pour arriver là (t'sais pas)
Aujourd'hui, j'peux plus marcher de Bastille à la French riviera (t'sais pas)
Se mentir à soi-même, c'est mentir aux autres
Ça fait des années qu'j'fais comme si tout allait bien mais c'est faux (c'est faux)
C'est bien de savoir d'où tu viens
Mais est-ce que tu sais où tu vas?
Ce que tu veux, t'es comme aveuglé
Tu ne sais plus vraiment ce que tu vois
Mal dans ma peau depuis la naissance (ouais)
Les sens en convalescence (ouais)
Chaque jour, j'renais de mes cendres (ouais)
Chaque jour est une renaissance (ouais)
À qui tu parles mal?
J'ai pas besoin d'porter ce foutu pare-balles (nan)
P'tit prince de Paname
J'suis au courant de tout comme le barman
Allez, baise ta mère, casse un tour
C'est pas d'la moula, c'est d'la merde
Faire croquer sur 45 tours?
Plutôt courir à ma perte (ouais)
Mourir comme Amaru Shakur ou bien pourrir à la retraite
Voilà pourquoi j'vis chaque jour comme le dernier, qu'j'fais la fête
Frérot, tu n'as rien à m'envier (rien)
J'suis constamment en dépression (rien)
J'suis tellement bre-som (rien)
C'est dur d'assumer toute cette pression
J'ai trop la pression
J'ai trop l'impression que tu vas me trahir
J'ai trop de mal à te dire "je t'aime"
Et j'prends du plaisir à te haïr (fils de pute)
J'remplis la potion, Opinel 12 dans le bombardier
J'viens d'en bas, les Misérables ont plus de valeur qu'les Thénardier
Peine à deux chiffres dans la cave
J'effectue mouvements macabres
Persuadé que tout ira mal comme Rougont-Macquart
Ils m'ont pris pour un macaque (fils de pute)
J'sors un album de bâtard
Attendu comme la grossesse de madame

Blotti dans le noir, noir
Et j'ai rempli le barillet, yah
Et j'en ai trop vu pour mon âge, yah
Quelques dollars éparpillés, l'or
Perdu dans le noir, noir
Et j'ai rempli le barillet, yah
Et j'en ai trop vu pour mon âge, yah
Quelques dollars éparpillés, l'or



Credits
Writer(s): Islam Belouizdad, Dominik Wirsching
Lyrics powered by www.musixmatch.com

Link

Disclaimer: i testi sono forniti da Musixmatch.
Per richieste di variazioni o rimozioni è possibile contattare direttamente Musixmatch nel caso tu sia un artista o un publisher.

© 2022 Riproduzione riservata. Rockol.com S.r.l.
Policy uso immagini

Rockol

  • Utilizza solo immagini e fotografie rese disponibili a fini promozionali (“for press use”) da case discografiche, agenti di artisti e uffici stampa.
  • Usa le immagini per finalità di critica ed esercizio del diritto di cronaca, in modalità degradata conforme alle prescrizioni della legge sul diritto d'autore, utilizzate ad esclusivo corredo dei propri contenuti informativi.
  • Accetta solo fotografie non esclusive, destinate a utilizzo su testate e, in generale, quelle libere da diritti.
  • Pubblica immagini fotografiche dal vivo concesse in utilizzo da fotografi dei quali viene riportato il copyright.
  • È disponibile a corrispondere all'avente diritto un equo compenso in caso di pubblicazione di fotografie il cui autore sia, all'atto della pubblicazione, ignoto.

Segnalazioni

Vogliate segnalarci immediatamente la eventuali presenza di immagini non rientranti nelle fattispecie di cui sopra, per una nostra rapida valutazione e, ove confermato l’improprio utilizzo, per una immediata rimozione.